lundi 21 mai 2018

Et hop, envolées...







Si j'ai bien compté, il y avait 4 petits. Ils ont pris leur envol tous ensemble, en suivant les parents venus les chercher. Le nichoir est désormais vide, plus aucun pépiement n'en sort. Plus d'allers-retours incessants... C'est un peu triste. Même chose au potager où je n'ai pas vu partir les locataires. Il n'y a plus qu'à espérer une deuxième nichée, comme l'an passé !

jeudi 3 mai 2018

Bilan de printemps au potager...


Du chaud, du froid, du vent, du très froid, des trombes d'eau, du soleil... Pas facile la météo en ce moment ! Et le potager en ce début mai fait la tête. 


Les semis de carottes et de pois de senteur dans le rectangle haut à gauche ne sont toujours pas sortis. Sortiront-ils un jour ? Rien n'est moins sûr mais pour le moment, patience. Les radis germent sans soucis mais ne sont pas bien gros. Sous les tunnels, les fraises ont été en grande partie arrachées pour semer du chou Kale de chez Kokopelli, une première au potager. Dans le fond, les fèves et les pommes de terre se portent bien.


Dans la deuxième ligne de carrés, seul le mesclun sort sérieusement mais les haricots ont également germé, même si cela ne se voit pas d'ici. La rhubarbe va fleurir, et les artichauts tout au fond, installent leurs racines. Quelques laitues ont également été repiquées ainsi que deux courges.


Je travaille au jardin au son du pépiement des mésanges nouvellement nées. C'est le nichoir rose, sur la porte de la réserve d'eau qui est habité. C'est amusant car c'est toujours celui-là qui est occupé, même quand je le déplace ! Entre le bac haut et la réserve d'eau, un chèvrefeuille parfumé a trouvé sa place, en espérant qu'il prenne ses aises et camoufle un peu tout ça !


A l'extérieur du potager, le pied des fruitiers a été nettoyé. Les actinidias plantés l'année dernière semblent bien implantés et se développent doucement. Enfin, après avoir richement amendé la terre de compost mûr, trois courgettes ont été installées entre poiriers et cerisier. Je manque de place au potager et j'éprouve actuellement le besoin d'envahir d'autres lieux de cultures...


Des fleurs seront prochainement installées (des zinnias) ainsi que quelques rhizomes de dahlias.



Enfin, dans le poulailler, de petits fruitiers sont venus s'ajouter à ceux déjà présents. Il y a désormais parmi les poules, des cassissiers, groseilliers à maquereaux, groseilliers blancs, framboisiers et un mûrier.


Le toit du poulailler sera refait prochainement. Il n'est plus très joli et le bois est pourri. Je ne sais pas encore s'il sera végétalisé ou tout simplement laissé avec sa couverture goudronnée. On verra !

Bonne fin de semaine.

samedi 21 avril 2018

En avril...

Les tontes s’enchaînent depuis quelques semaines mais c'est agréable de voir le jardin tout propre tout net. Et puis avec les vacances et ce beau temps qui dure depuis une semaine, c'est un peu le bonheur...



Le parterre jaune me plaît bien cette année. Les tulipes, multicolores, se multiplient doucement et j'aime beaucoup cette ambiance colorée. Mon seul regret : ces jolies couleurs printanières ne se voient pas de la fenêtre du salon...


Au potager, la nature explose, comme partout au jardin. Mars nous avait laissés un peu frigorifiés mais la nature a rattrapé son retard de façon étonnante !


J'ai donc semé des carottes "Touchon" dans le rectangle haut à côté de la cabane de jardin. Sur l'arrière du bac, j'ai mis des pois de senteur qu'il faudra faire grimper sur une structure un peu sympa quand ils germeront. Dans le rectangle de droite tout au bout, j'ai semé des betteraves, deux variétés de la Ferme de Sainte-Marthe, et une ligne de haricots nains "Oxinel". Enfin, dans le premier rectangle de droite, j'ai semé trois rangs de ces mêmes haricots nains. 

Le mesclun sort doucement, les pommes de terre, les fèves, les radis ont germé. J'ai remis deux artichauts. Je m'acharne mais mes pieds gèlent chaque hiver. La rhubarbe est également de sortie et l'un des deux pieds va fleurir. Mes petites salades "Feuille de chêne" sont méticuleusement mangées, une chaque nuit. 

Cette année, je vais manquer de place. Les carrés sont presque pleins et je n'ai ni courgettes, ni tomates, ni courges, ni haricots à rame !!! J'envisage donc d'installer un nouveau bac, un rectangle, assez grand, à l'extérieur du potager, près des fruitiers palissés. Je vous montrerai ça prochainement. Enfin j'espère !

Bon dimanche !

mercredi 11 avril 2018

Installés...

Ça y est, les nichoirs sont en place au-dessus de la porte du jardin. Je suis plutôt contente du résultat et du système de fixation. Il faut maintenant attendre la prochaine tempête pour savoir si l'ensemble tient...



Bonne fin de semaine.

dimanche 8 avril 2018

Nichoirs...

Je ne suis pas une collectionneuse dans l'âme mais les nichoirs, vraiment, j'aime ça ! J'en ai... un certain nombre, des purement décoratifs, d'autres essentiellement destinés à être habités. Ce petit dernier, commandé sur Etsy, est destiné à la "location".

Il est arrivé samedi, emballé avec soin, et je le trouve vraiment superbe ! Il est en bois imputrescible (il sent bon !) et doté de ventilations par en dessous. Le toit s'enlève sans problème grâce à un système ingénieux, sans clou, ni vis. Bref, je suis fan ! A retrouver sur la boutique DoveandHare sur Etsy. Produit par un couple de Britanniques mais en France, du côté de Périgueux.



Mon dessus de porte a, quant à lui et comme je le craignais, eu besoin de quelques restaurations... Les moulins à café détournés ont mal vécu l'hiver et ses intempéries. Mais je n'avais pas envie de simplement les jeter donc j'ai essayé de conserver ce qui pouvait l'être. J'ai recyclé la partie supérieure avec le mécanisme en métal rouillé. Et je trouve ça plutôt sympa. 



Maintenant il faut que je trouve un système d'attache simple pour ne pas avoir à tout démonter à chaque fois. Pour l'instant, j'envisage une série de petites équerres pour les nichoirs et des aimants pour la planche support mais il faudrait trouver mieux. Je vais y réfléchir encore un peu. Ces nichoirs ne sont pas destinés à être habités.

Bonne semaine à tous !


mercredi 4 avril 2018

Avril, v'là le printemps...

Les nichoirs installés l'année dernière trouvent doucement des locataires. Beaucoup de visites dans les anciens nichoirs, comme celui du pylône électrique, mais je n'ai pas pris le temps de les nettoyer et ils ne semblent pas avoir trouver d'occupants. Une rénovation s'imposera bientôt !

Ce sont les mésanges qui, à grands coups de bec, agrandissent les ouvertures de certains nichoirs...
Je surveille les allers-venues depuis mon canapé mais, pour le moment, les différents pensionnaires restent discrets.


Au potager, où je remets les bottes bien tardivement cette année, ce n'est pas encore la luxuriance habituelle du printemps. La terre se réveille doucement, enrichie du compost déposé en octobre sur les rectangles. Le bois de certains bacs commence à pourrir mais je n'ai pas encore décidé si je remplaçais les bastaings ou si je partais sur un autre type de culture (type butte ?). J'ai tout de même semé des fèves, qui ne craignent pas le gel, de la salade à couper, des radis (sous le tunnel et à côté) ainsi que... et bien je ne sais plus ! Ça sera la surprise, si mes graines germent ! J'ai également mis quelques pommes de terre, par habitude...

Je suis enfin envahie d'égopodes et sans produits phytosanitaires, je ne sais pas comment je vais les maintenir à distance de mes bacs ! On verra...

Bon printemps !

dimanche 11 février 2018

Biscuits sablés fourrés au chocolat...

Parfois, on a des ambitions. Depuis quelques temps, j'essaie de réduire mes déchets. J'y pense souvent, j'agis parfois, mais je trouve qu'il y a beaucoup d'obstacles culturels et quotidiens avant d'arriver, simplement, à une gestion cohérente de mes déchets !

J'ai 3 ados, garçons et sportifs, à la maison. Notre consommation de biscuits du commerce est presque honteuse ! Entre huile de palme, sucre, conservateurs et suremballages, je culpabilise régulièrement quand je suis au rayon "biscuits" de mon supermarché (car oui, je vais encore au supermarché...) !

Aujourd'hui, pleine de bonne volonté, je me lance dans la fabrication de quelques sablés fourrés au chocolat. Et là, je me rends compte que j'utilise, sans même y réfléchir, du papier cuisson... Conclusion, mes 15 sablés ont été mangés en une après-midi et j'ai quand même des déchets dans ma poubelle ! 

Si vous souhaitez faire ces sablés, c'est ici !




Et si vous voulez savoir à quoi ils sont fourrés, ben, je vous laisse deviner...
(Oui mais j'avais que ça dans mon placard !!!)

Bonne semaine à tous.